Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir ?

Les marchés internationaux ont cédé du terrain en début de semaine dernière sur fond de crainte d'un ralentissement de la reprise économique lié à l'augmentation du nombre de cas de contamination, avant de rebondir par la suite. Les États-Unis et le Japon figurent parmi les pays où une hausse des cas liés au variant delta a été observée, et les inquiétudes sont de plus en plus vives quant au risque que les Jeux olympiques de Tokyo n'aggravent la crise sanitaire. Les marchés se sont néanmoins redressés en fin de semaine, les excellents résultats annoncées par plusieurs leaders sectoriels ayant suscité un regain d'optimisme quant à la reprise. L'indice MSCI World NR est resté globalement inchangé durant la semaine précédant la clôture de jeudi1.

1 En dollars US. Source : Factset, données au 22 juillet 2021

Dans le monde

La Banque centrale européenne (BCE) a laissé ses taux d'intérêt à leur niveau historiquement bas lors de sa réunion de la semaine dernière, déclarant qu'elle comptait maintenir ses taux directeurs « à leur niveau actuel ou à un niveau inférieur » jusqu'à ce que l'inflation atteigne 2 % à moyen terme. Conformément à son récent examen stratégique, la BCE a ajusté son objectif d'inflation et vise désormais un objectif symétrique de 2 %. Elle a également indiqué que son programme d'achats d'urgence face à la pandémie, d'un montant de 1 850 milliards d'euros, se poursuivrait vraisemblablement « à un rythme nettement plus élevé que durant les premiers mois de l'année ».

 

Le chiffre de la semaine

2 %

Seuls 2 % des 16 000 milliards de dollars de dépenses publiques mondiales destinées à soutenir l'économie durant la pandémie ont été affectés à la transition vers une énergie propre. Dans un nouveau rapport, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) constate que ce montant est « nettement inférieur à celui nécessaire pour remplir les objectifs climatiques internationaux ». Compte tenu des plans de relance actuels prévus par les États, l'AIE estime que les émissions de dioxyde de carbone atteindront des niveaux record en 2023 et qu'elles continueront à augmenter au cours des années suivantes. Elle préconise une enveloppe globale de 1 000 milliards de dollars pour des mesures en faveur des énergies propres.


Éclairage

Courbe en S : trajectoire de croissance marquée par un lent démarrage suivi d'une période de croissance rapide, avant un nouveau ralentissement à mesure que l'entreprise, le produit ou l'économie gagne en maturité. Les courbes en S sont caractéristiques des périodes d'innovation technologique, durant lesquelles les utilisateurs pionniers font place à une adoption plus large d'un produit ou d'un service, et où la croissance ralentit par la suite à mesure que la demande se stabilise. Dans un rapport publié récemment, la coalition We Mean Business prévoit que l'adoption des véhicules électriques à l'échelle mondiale suivra une courbe en S.

 

Prochaines échéances

Lundi seront communiqués les indices préliminaires des directeurs d'achats du mois de juillet concernant le Japon. L'indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier aux États-Unis sera publié mardi, et la Réserve fédérale américaine se réunira mercredi pour décider de l'évolution des taux d'intérêt. Une estimation anticipée de la croissance du PIB aux États-Unis au deuxième trimestre (T2) sera publiée jeudi, de même qu'une série d'enquêtes concernant la zone euro, dont les indices de confiance des ménages et du climat économique. Enfin, une estimation préliminaire de la croissance du PIB de la zone euro au T2 sera communiquée vendredi, de même que le taux de chômage de juin dans la région.

 

 

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506