L'économie évolutive

Point marché Actions

  • Malgré des nouvelles encore contrastées à court terme, les perspectives à moyen terme pourraient s’améliorer partout dans le monde tant sur le plan macroéconomique que de la pandémie. Le déploiement du vaccin ainsi que la situation de l’emploi aux Etats-Unis seront des baromètres à surveiller attentivement en 2021.
  • La gestion active de Framlington avec son approche « valeurs de croissance » s’est illustrée de nouveau en 2020. Les stratégies investies dans des mégatendances comme l’économie digitale, la robotique et plus largement les thèmes de l’économie évolutive ont connu un franc succès que les équipes de gestion s’efforceront de prolonger en 2021, et bien au-delà.

                                                                                                   Gilles Moëc, Chef économiste du Groupe AXA et Directeur de la recherche d’AXA IM

 

Dans les mois à venir, la situation va se dégrader, nous le savons. Mais il faut regarder au-delà. Globalement, les nouvelles sur le front de la conjoncture sont moins mauvaises que lors de la première vague. Le risque principal que nous allons suivre de près en 2021 est la vitesse « logistique » du déploiement du vaccin car une diffusion moyennement efficace pourrait impacter la trajectoire de la reprise. Avec les vaccins de Pfizer et Moderna, environ 50% de la population européenne pourrait être immunisée.

En zone euro, l’activité et la mobilité restent contraintes mais cela varie sensiblement en fonction des pays. Même si l’activité économique est moins forte, son ralentissement est moins marqué que durant la première vague ainsi qu’en témoigne l’évolution de l’indice manufacturier PMI. Les stimulus budgétaires devraient continuer à soutenir l’activité, notamment avec le programme Next Generation qui ajouterait 750 milliards d’euros supplémentaires aux budgets européens déjà provisionnés.

Aux Etats-Unis, le décrochage est plus tardif que celui observé en Europe. Nous continuerons de regarder avec attention la dynamique du marché du travail, un indicateur social fort qui permet de mesurer les dégâts (assez lourds) sous-jacents de la crise pandémique. Malgré l’amélioration de l’été, une grande partie de la population reste dépendante des programmes fédéraux, sachant que les niveaux actuels de demandes d’allocation sont équivalents à ceux observés durant la crise de 2008-2009. Ainsi, la capacité des politiques économiques à apporter une solution est cruciale. Un compromis entre démocrates et républicains sur la question budgétaire devrait voir le jour avec un stimulus budgétaire important.

Sur le front du Brexit, les nouvelles ne sont pas réjouissantes, la sortie du Royaume-Uni de l’Europe impactera l’économie du pays qui mettra très probablement en place des droits de douane avec ses partenaires européens. Ces mesures impacteront davantage le pays que le reste de ses voisins européens. A court terme, le Brexit peut venir diminuer la croissance de la zone euro d’environ un demi-point de base, ce qui parait peu, mais sur le plan macroéconomique et à long terme, la perspective d’un partenariat commercial avec un pays qui risque de connaître une croissance faible est à ne pas négliger.

                                                                                                            Stéphane Lago, Spécialiste des investissements actions au sein d'AXA IM Framlington Equities

 

L’année 2020 n’aura pas été un long fleuve tranquille. A l’image de l’évolution du MSCI World, elle aura connu des mouvements brutaux mais illustre bien les convictions fortes de Framlington Equities et l’importance de la sélection de titres. Nous le constatons une fois de plus, la gestion active peut faire la différence dans les phases de hausse comme dans les phases de baisse. Durant cette période agitée, nous n’avons pas cédé à la panique en restant fidèles à nos convictions, nos portefeuilles ont maintenu leur positionnement sur des valeurs de qualité et les taux de rotation sont restés relativement faibles. Nous avons renforcé certaines de nos positions pour chercher à mieux participer à la hausse des marchés, ce qui ne nous a pas empêché de réaliser des mouvements tactiques, notamment sur des sociétés que nous estimions trop fortement sanctionnées par le marché et dont nous jugions la valorisation attractive.

En 2021, on peut s’y attendre, il y aura de la volatilité, et il y aura des opportunités. Les mouvements de rotation des titres de croissance vers les titres décotés pourraient réapparaitre, et nous veillerons à nous positionner de manière opportuniste pour bénéficier des vents favorables. Aussi, nous soulignons à nouveau l’importance des critères ESG. Toujours dans notre ADN, nous veillerons à sélectionner les « gagnants » du monde d’aujourd’hui et de demain, ces entreprises dont les équipes de management ont une vision stratégique claire, des états financiers solides et une capacité à s’adapter dans un environnement aussi incertain que changeant.

Enfin, nous sommes convaincus que les thématiques de long terme ne sont pas altérées. Les fondamentaux restent intacts, voire renforcés. Nous pensons toujours que le commerce en ligne va continuer son essor, et que nous ne sommes qu’au début de cette tendance. 

Selon nous, les perspectives de croissance restent fortes dans différents domaines aux Etats Unis, mais également en Europe et au Japon. En Europe par exemple, nous apprécions tout particulièrement des sociétés comme Marel et Orsted qui sont reconnues pour leur expertise de pointe, l’une dans l’agroalimentaire, l’autre dans les énergies renouvelables, avec une attention toute particulière portée au respect de l’environnement et de la faune aquatique.

Ainsi, nous abordons 2021 avec confiance et vigueur. Notre travail s’inscrira dans la continuité de ce qui a été réalisé en 2020 et nous nous efforcerons de maintenir le haut niveau de résilience de nos stratégies.

Découvrez le replay du point marché actions 

Avertissement

Investir sur les marchés présente des risques de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.