L'économie évolutive

Investir dans le potentiel de l’économie digitale. Les convictions du gérant.

Qu’est-ce que l’économie digitale ?

Aujourd’hui, seulement 14 % des ventes de détail mondiales sont réalisées en ligne1. Nous sommes convaincus que cela devrait être propice à un potentiel de croissance future à long terme, en raison de deux facteurs principaux : l’avancée technologique et l’évolution démographique.

Sur quoi votre stratégie est-elle axée ?

Nous identifions des entreprises qui opèrent à plusieurs niveaux du parcours client en ligne, de la découverte initiale des produits et services à la prise de décision, puis du paiement à la livraison finale. Par ailleurs, la stratégie investit dans des « facilitateurs de données », des prestataires de technologies et/ou de services permettant à d’autres sociétés de gérer leur transformation numérique.

En quoi cette stratégie se distingue-t-elle d’une stratégie traditionnelle axée sur les technologies ?

Tout d’abord, le portefeuille est exposé à d’autres secteurs qu’il est rare de trouver dans un indice technologique, comme les[KL1]  biens de consommation cyclique, les valeurs industrielles et l’immobilier.
A titre illustratif uniquement

Ensuite, la stratégie adopte une approche non contrainte, ce qui offre plus de latitude dans la gestion du portefeuille et nous permet de prendre des positions sur des petites et moyennes entreprises à l'égard desquelles nous avons des convictions fortes.

Sur quoi reposent votre style et votre philosophie d’investissement ?

Nous privilégions les sociétés que nous considérons comme étant de bonne qualité et qui sont exposées à des segments du marché affichant un potentiel de croissance structurelle. Nous investissons dans l’ensemble de la chaîne de valeur de l’économie numérique, dans des entreprises parmi lesquelles peuvent figurer tant des pure players (entreprises uniquement en ligne) de petite taille que des sociétés de plus grande envergure présentant une exposition croissante à cette thématique. Notre style d’investissement est principalement articulé autour de nombreuses réunions avec des équipes dirigeantes (près de 400 par an*), à la fois avec celles d’entreprises dans lesquelles nous sommes déjà investis – et pour lesquelles nous décelons des opportunités potentielles –, mais aussi avec des fournisseurs et des concurrents.
La croissance des marchés cités n’est pas synonyme de performance des actions/sociétés qui seront sélectionnées
*en 2019. A titre illustratif uniquement.

Quel a été l’impact de la Covid-19 sur l’économie digitale ?

Les entreprises qui ont enregistré une croissance de leur chiffre d’affaires pendant la période de confinement, mais également par la suite, peuvent être regroupées en trois catégories : celles qui tirent parti de la croissance du commerce en ligne, celles qui bénéficient du fait que les consommateurs restent confinés chez eux et celles qui profitent de l’adoption généralisée du télétravail.

Nous sommes convaincus du caractère résilient de ces sociétés et estimons que leur potentiel pourrait se renforcer lorsque l’agitation actuelle sera retombée. Tout investisseur à long terme devrait résister à la panique et prendre conscience des opportunités potentielles qui s’offrent à lui.

Pour résumer, quels peuvent être trois arguments en faveur de votre stratégie ?

  • Accès au potentiel de croissance à long terme de l’économie digitale
  • Exposition à un univers diversifié de sociétés dynamiques
  • Tirer parti d’une gestion active et d’une approche non contrainte

L’investissement sur les marchés implique un risque de perte en capital.

L’utilisation de telles stratégies peut également induire un effet de levier, qui peut accroître l’effet des mouvements du marché sur le fonds et engendrer un risque de perte important.

 

Principaux risques :

Risque de perte du capital :
L’investissement sur les marchés implique un risque de perte en capital.

Risques liés aux marchés émergents :

Les titres émergents peuvent être moins liquides et plus volatils que les titres émis sur des marchés développés.

 

Risques liés à l’investissement mondial :

Les titres émis ou cotés dans différents pays peuvent nécessiter l’application de normes et réglementation différentes et peuvent être impactés par l’évolution des taux de change.

 

Risques inhérents aux investissements dans l’univers des petites et micro-capitalisations :

Les titres des petites et micro-capitalisations sont moins liquides.


 Source :

1 « E-commerce share of total global retail sales from 2015 to 2023 », Statista, 30 août 2019
 

Avertissement

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 50