La production et l’utilisation de certains types d’armes ont été jugées inacceptables par des conventions internationales et même illégales sous certaines juridictions parce qu’elles peuvent infliger des blessures graves aux populations civiles pendant et après les conflits et peuvent avoir des impacts importants et de long terme sur la santé et la sécurité de ces populations.

Depuis 2008, AXA IM a mis en œuvre une politique d’exclusion pour les investissements dans les entreprises impliquées dans les mines anti-personnel et les bombes à sous-munitions.

Pour en savoir plus :